5 conseils de Girl Boss pour bien vivre le télétravail !

Avec les confinements de 2020, le couvre-feu et le reconfinement de 2021, nombre d’entre vous sont obligées de télétravailler et même de vivre entièrement à domicile. Même si la situation n’est pas nouvelle et que tu as pu t’y habituer, cela reste un sacré challenge à relever. 

 

De mon côté, j’ai beaucoup télétravaillé dans ma vie. J’ai donc envie de t’aider en te donnant mes conseils pour t’éviter les erreurs que j’ai moi-même commises dans le passé et pour que cette période si particulière se passe au mieux. Voici donc les meilleures solutions pour travailler à domicile confortablement, avoir des temps de repos et des temps de travail efficaces et surtout garder une certaine forme de productivité sans s’épuiser. 

Premier conseil de télétravail : ne culpabilise pas ! 

La situation est difficile à vivre depuis mars 2020, d’autant plus si tu dois t’occuper d’un ou de plusieurs enfants tout en télétravaillant, parfois seule, sans une autre personne à domicile pour t’aider. 

C’est une mission difficile ! C’est normal que tu te sentes tiraillée par les différents aspects de ta vie. Je comprends et compatis. Tu fais de ton mieux et c’est tout ce qu’on peut exiger de toi. 

Et même si tu n’as pas d’enfants à charge, tu as le droit d’être stressée par la situation. On vit dans une certaine forme d’anxiété depuis l’arrivée de ce virus. Tu fais de ton mieux. Sois bienveillante avec toi-même comme tu le serais avec ta meilleure amie. Parle-toi gentiment et ne culpabilise pas de ne pas en faire suffisamment. 

En télétravail, divise ton espace 

Il est important pour toi et ta charge mentale qu’il y ait un espace de travail délimité clairement chez toi. Si tu vis en studio, je sais que cela peut être compliqué mais dans la mesure du possible, essaie de dédier un espace qui ne sert qu’à ton travail même si ce n’est pas une pièce entière : un coin de table de salle à manger, un bureau… 

Cela t’aidera à faire des coupures dans la journée et à éviter que tout soit mélangé entre le pro et le perso, entre les temps de repos et les temps de travail. Le risque est d’avoir une productivité moyenne toute la journée et de faire des journées à rallonge. 

Crée-toi un espace de travail quitte à sacrifier un peu de temps dès aujourd’hui pour poser ta station d’ordinateur, décorer ton espace et avoir tous les outils nécessaires. 

Troisième conseil : divise ton temps !

Quand on est à domicile, on a tendance à travailler plus qu’au bureau. Délimite ton temps de travail et ton temps de repos dans la journée comme tu le ferais sur ton lieu de travail, surtout si tu fais partie des régions confinées. 

Décide du moment où tu commences à travailler, même si c’est à 10 h parce que tu n’es pas du matin ou que tu dois emmener tes enfants à l’école. C’est le moment d’expérimenter et de choisir les heures de travail qui te conviennent le mieux. Évidemment, si tu as une réunion en visio avec ton équipe, tu seras aussi dépendante de l’heure du meeting. Mais le reste du temps, fais comme tu le sens

En revanche, quand tu es au travail, tu es au travail. Tu n’es pas à moitié en train de travailler et de faire des tâches ménagères ou de scroller tes réseaux sociaux. Si au bout d’une heure, tu as besoin de faire une pause, de prendre un café, de faire autre chose, fais-le !

Le temps de pause doit être une vraie pause, le temps de travail, un vrai temps de travail. C’est de cette manière que tu seras plus productive et organisée tout au long de la journée. 

Si tu as du mal à trouver ton rythme, je te recommande la méthode Pomodoro. Tu trouveras des vidéos YouTube pour te chronométrer. Tu peux aussi utiliser ton smartphone pour programmer 25 minutes de travail et 5 minutes de pause pendant quatre cycles puis une pause de 30 minutes avant de reprendre un cycle. Teste la méthode et vois si elle te convient. 

Garde tes routines de travail même à domicile

Si tu avais l’habitude de consacrer une heure au traitement des mails chaque jour, conserve la même routine à la maison

De même, garde l’habitude de te préparer le matin comme si tu allais au travail. Habille-toi, coiffe-toi et maquille-toi (si tu en avais l’habitude). Tu peux être habillée de manière un peu plus décontractée qu’au bureau mais ne travaille surtout pas en pyjama, depuis ton lit, sans être douchée, ni préparée. 

Cela risque de créer une confusion dans ton esprit entre temps pro et temps perso. Tu auras l’impression que ta journée de travail n’a jamais vraiment commencé mais surtout qu’elle n’est jamais vraiment terminée. 

Dernier conseil de télétravail : trouve l’environnement sonore adéquat

Je sais qu’il peut être difficile de se retrouver seule chez soi, avec des contacts limités. Ta voix intérieure peut prendre beaucoup de place et t’empêcher de rester concentrée. A toi de trouver le niveau de bruit adéquat pour te permettre de ne pas trop l’entendre sans te déconcentrer. 

De mon côté, je n’ai jamais pu écouter de la musique. J’ai envie de chanter, cela me déconcentre. J’aime bien mettre des vidéos d’ASMR qui font suffisamment de bruit pour diminuer ma voix intérieure mais qui restent assez discrètes pour ne pas me déconcentrer. Certaines écoutent des musiques sans paroles, d’autres des bruits de nature. N’hésite pas à tester différentes possibilités pour que tu sois dans des conditions idéales pour travailler

Je te souhaite bonne chance pour cette période qui n’est pas simple. Je sais que tu vas faire de ton mieux et être une championne du télétravail. Tu es déjà une GirlBoss ! 

Laisse en commentaire tes conseils sur le télétravail afin d’aider celles qui ont encore du mal. Si tu ne parviens pas à bien vivre le télétravail, n’hésite pas à poser tes questions ou à râler en commentaire (ça fait du bien aussi). On est là pour se soutenir !

Et si tu as besoin de conseils personnalisés pour mieux t’organiser, n’hésite pas à me contacter pour prendre un coaching avec moi !


7 phrases à remplacer pour écrire des emails de Girl Boss !

Avec le télétravail, on écrit encore plus d’emails que d’habitude ! Mais ce n’est pas une raison pour te faire toute petite et t’excuser d’exister. Tu as le droit à la parole, au respect et à l’appréciation de ton temps et de tes capacités, même par email.

Voici quelques tournures de phrases qui te feront passer d’une personne discrète dont on risque ne pas respecter l’opinion à une Girl Boss qui s’affirme et n’a pas peur de le montrer !

T’excuser d’un retard par email

N’écris pas : « Je suis absolument désolée pour ce retard. »
Écris plutôt : « Merci de ta patience. »

En tant que femme, on a souvent l’excuse facile. Essaie de changer cette habitude en modifiant simplement la perspective. Ici, tu valorises l’autre personne sans te rabaisser.

Il ne s’agit pas de ne plus s’excuser de ses torts, mais de ne pas s’excuser à tort et à travers pour un simple retard. Tu vois la différence ?

Si tu dois programmer une réunion

N’écris pas : « On se voit quand tu veux. »
Écris plutôt : « Es-tu disponible le XXX ou le XXX ? »

Prends les rênes. Affirme-toi. Choisis ! Tu as aussi ton emploi du temps, des délais à tenir et des impératifs personnels.

Répondre à un email qui te remercie

N’écris pas : « Oh ce n’était rien du tout. »
Écris plutôt : « Avec plaisir/je t’en prie ! Ravie de t’aider, nous sommes une équipe ! »

Dans le post Instagram dont est tiré cet article, il était écrit « de rien » à la place de « avec plaisir/je t’en prie ». Dans les commentaires, on m’a fait remarquer à juste titre que cette formulation minimise ton effort mais aussi les remerciements de la personne. Et en tant que Girl Boss, ce n’est pas ce qu’on recherche !

Si tu dois énoncer un plan

N’écris pas : « Je pense que peut-être il serait mieux que nous… »
Écris plutôt : « Le mieux, ce serait que nous… »

N’hésite pas ! Et cela vaut aussi à l’oral. Pour t’affirmer en tant que Girl Boss, il est important d’utiliser des affirmations à l’écrit comme à l’oral. Evite aussi les trop nombreux modaux, comme le conditionnel et les “je pense que…”. On gagne toujours à aller droit au fait.

Tu te demandes si on t’a compris ?

N’écris pas : « J’espère que c’est clair. »
Écris plutôt : « Appelle-moi si tu as des questions. »

En général, évite d’écrire ou de dire « j’espère que ». « J’espère que le dossier est assez complet », « j’espère que je n’ai rien oublié »…  Cette formulation implique que tu as des doutes sur la clarté de ton propos ou la qualité de ton travail. Cela peut mettre le doute à ton interlocuteur alors qu’il ne l’aurait pas eu sans cela.

Répondre à un email qui te fait remarquer une petite erreur de ta part

N’écris pas : « Oh je suis désolée ! Je ne sais pas où j’ai la tête ! »
Écris plutôt : « Bien vu ! C’est corrigé. Merci de m’en avoir fait part ! »

N’oublie pas : on cesse de s’excuser pour rien. Cette formulation a le mérite de valoriser ton interlocuteur sans t’écraser pour autant. Après tout, l’erreur est humaine !

Ecrire un email si tu dois partir plus tôt du travail

N’écris pas : « Est-ce que je pourrais quitter plus tôt ? »
Écris plutôt : « J’aurais besoin de partir à X h parce que j’ai un rendez-vous chez XXX. »

Pas besoin d’entrer dans les détails, l’idée n’est pas de justifier ton départ anticipé. Mais en expliquant brièvement la raison, tu coupes court au débat ! Si tu souhaites ne rien dévoiler sur la raison de ton départ, tu peux aussi dire « j’ai un impératif à X h ».

Ça n’a l’air de rien mais ces simples différences de formulation permettent de rééquilibrer les forces même à travers un email. Tu as d’autres astuces à partager avec les Girl Boss qui nous lisent ? N’hésite pas à le faire en commentaire !