Avec les beaux jours qui reviennent et le plaisir de boire des verres en terrasse, la pression du corps parfait qui n’existe que sur papier glacé est à son comble. Dans tous les kiosques, les magazines féminins font leur une sur le Saint Graal de l’été : le beach body.

C’est largement douteux sur bien des aspects mais as-tu déjà pensé à l’impact que ça avait sur ta carrière ? Tu penses que ça n’a rien à voir mais le beach body est aussi là pour détruire ta carrière. Non je n’exagère pas ! Ce suppôt de Satan est programmé pour ruiner tous tes espoirs de devenir une PowHER girl. Laisse-moi te dire pourquoi le beach body est l’ennemi n°1 de ta carrière

Le beach body va occuper absolument tout ton espace mental

Pendant que tu réfléchis à la meilleure manière de te débarrasser de la cellulite sur tes cuisses, de tes vergetures sur le ventre ou de toute autre chose complètement normale d’un corps humain qu’on ne reproche jamais aux hommes, tu ne réfléchis à rien d’autre.

Cet espace mental accaparé par le summer body ne sera pas dédié à d’autres réflexions comme :

  • Faire avancer ton plan de carrière,
  • Faire en sorte que ton abruti de collègue arrête de s’approprier tes réussites et tes travaux
  • Faire comprendre à ton manager que tu ne te plais plus dans ta position actuelle…

Tu vois comment le beach body s’infiltre insidieusement dans ton cerveau ?

Le beach body va te coûter un pognon phénoménal

Entre les crèmes anticellulite, anti-vergetures, anti-pores ou je ne sais quoi, les instituts qui coûtent un rein et un ovaire réunis, les régimes bidons de type « comme j’aime »… tu vas te retrouver à dépenser des ressources nécessairement limitées, le temps et l’argent, dans un truc complètement inutile.

Et c’est dur d’y résister, je comprends, je ne te jette pas la pierre. Tous les magazines, les spots TV et les pubs sur les réseaux sociaux semblent n’avoir que ce mot à la bouche : le beach body. Mais cet argent-là, t’es pas en train de le dépenser dans des formations, des livres ou autres coachings qui pourraient t’aider à améliorer ton plan de carrière et donc à grandir d’un point de vue professionnel.

Non, tu le dépenses pour paraître plus désirable selon les standards que la société patriarcale nous impose à toutes !

Le beach body va bousiller ta confiance en toi

Forcément, on est en train de te rappeler au quotidien que tu ne vaux que ce que ton corps vaut, que ton corps est imparfait et le sera toujours (ben oui, chaque été, un nouveau complexe fait son apparition et une nouvelle méthode pour le combattre avec).

Au lieu d’avoir confiance en toi, tu vas passer ton temps à te dire que finalement tu ne vaux rien. Ça viendra nourrir à la perfection ton syndrome de l’imposteur qui n’attend que ça ! Et par la force des choses, tu ne demanderas pas de promotion ou d’augmentation de salaire !

Il y en a que ça arrange bien, crois-mois…

Le beach body te fait te comparer à ta voisine

Au lieu d’envier la position d’autres hommes ou de réfléchir à la manière dont le patriarcat nous oppresse toutes, tu te mets en concurrence avec les autres femmes à cause du beach body. Pratique pour le patriarcat tout ça !

Il n’y a qu’à regarder un bon magazine de potins de type Closer pour se rendre compte qu’on compare Britney et Christina, Jennifer Aniston et Angelina Jolie, le corps de cette maman après grossesse avec cette autre maman qui n’a pas perdu miraculeusement tous les kilos pris pour fabriquer un être humain au moins une semaine après la naissance. Au secours !

Le beach body risque de bousiller ta sororité. Au lieu de construire un réseau féminin merveilleux, basé sur l’entraide et le soutien, comme nous avons sur Facebook avec PowHER ta carrière, on t’incite à comparer la circonférence de tes cuisses avec celle de ta voisine !

Fuck le beach body !

Alors moi je te le dis une fois pour toutes : le beach body, c’est pas pour moi. Et c’est pas pour toi non plus.

Il y a un paquet de complexes dont je n’avais aucune idée de l’existence avant de piocher dans Instagram. En scrollant sur le réseau social où l’apparence est reine, je me suis rendue compte que les hanches en forme de violon comme je les ai, apparemment c’est complexant pour beaucoup de femmes.

Dis-toi bien que plus tu t’en fous et plus tu voudras prendre le pouvoir sur les choses vraiment intéressantes.

Et c’est bien pour ça qu’ils nous emme*dent avec le beach body : pour qu’on soit concentrées ailleurs, pour qu’on se ruine financièrement, pour qu’on se ruine la santé, le moral et les unes les autres au lieu de se concentrer sur ce qui importe vraiment.

Moi ce que je te conseille, c’est de nous rejoindre sur PowHER ta carrière.

Tu te concentreras sur le plus important : devenir une Girl Boss et reprendre le pouvoir économique et politique dans la structure de ton entreprise et dans ta vie. Alors cet été, dis-le avec moi et fais-en ton mantra : fuck le beach body !